Société des Eaux et de l’Assainissement d’Alger
_MG_1586

Technologies innovantes

S’inscrire dans le futur par l’innovation

Le plan d’action de SEAAL pour atteindre les standards internationaux dans la gestion de la Production et de la Distribution de l’eau ainsi que dans l’Assainissement s’appuie sur des méthodologies et des technologies innovantes, dans l’ensemble de ses domaines d’activité.

L’innovation continue favorise la gestion efficace de la ressource, l’optimisation de l’exploitation, et la création de nouveaux services aux citoyens. Elle constitue, par ailleurs, un élément de reconnaissance, de motivation et de fierté puissant pour le personnel de l’Entreprise.

SEAAL a développé et utilise des technologies de dernière génération pour atteindre ses objectifs et a acquis les savoir-faire opérationnels associés. L’utilisation de ces technologies et leur maîtrise par nos équipes, illustre parfaitement la modernisation du Service Public et la montée en puissance de la compétence algérienne grâce au Transfert de Savoir-Faire.

UN CENTRE DE TÉLÉ-CONTRÔLE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION, VÉRITABLE : « CŒUR NÉVRALGIQUE » DE LA GESTION DES FLUX DANS LA CAPITALE

Afin de garantir une gestion optimum des flux de l’eau dans la capitale, la SEAAL dispose d’un centre de télé-contrôle de dernière génération. Le monitoring du réseau et la connaissance en temps réel des débits et pressions de distribution permettent désormais de maîtriser les transferts d’eau et, notamment, de faire face aux incidents d’exploitation avec un impact réduit sur la qualité de service.

145 sites et 213 point sur les réseaux d’eau potable et d’assainissement sont télé-surveillés grâce à un Télé-contrôle central et 7 Télécontrôles de secteurs, 265 automates et télé-transmetteurs et 1021 instruments de mesure et comptage. 79 stations sont automatisées et télé-gérées depuis 2013. Tous les sites et points névralgiques du réseau seront télé-surveillés en 2016. Toutes les stations stratégiques d’Alger et Tipasa seront automatisées et télé-gérées en 2016.

La modulation de pression : pour une meilleure adaptation de la ressource au juste besoin !

C’est une technologie innovante qui permet d’adapter la pression de l’eau distribuée au profil horaire de demande en eau des consommateurs. Cette technique permet de réduire les pertes et de prolonger la durée de vie du réseau, tout en garantissant un confort d’utilisation optimal pour les clients.

La carte des pressions

Cette carte, conçue et exploitée par SEAAL, permet de visualiser, à tout moment, la pression de service délivrée en 180 points représentatifs du réseau de distribution d’Alger. Outil de pilotage, en temps réel, du niveau de service rendu aux clients, elle met en évidence les éventuelles anomalies de distribution et fait gagner du temps dans la mise en œuvre des actions correctives.

Un Système d’Information Géographique (SIG) performant pour les métiers de l’eau et de l’assainissement

Développé par SEAAL, cet outil utilisé au départ comme descripteur patrimonial a été adossé à une base de données d’exploitation (par exemple la localisation des fuites) pour apporter une aide dans le processus décisionnel de priorisation des programmes de maintenance et de renouvellement du réseau de distribution.

Un Système d’Information Clientèle (SIC) performant

Le SIC permet d’unifier et de partager les éléments de facturation. Il est accessible dans l’ensemble de nos points d’accueil.

La méthodologie DiagRap pour diagnostiquer le réseau d’eaux usées

C’est une méthode innovante pour connaître l’état global du réseau, évaluer les risques structurels, étudier la sensibilité du réseau afin d’établir un programme d’inspections hiérarchisé.
Elle se décompose en plusieurs étapes :

• L’Inspection par Vidéo Périscope (IVP) pour l’évaluation de l’état global du réseau en utilisant un système de notation de 1 à 3, en inspectant en moyenne 1 regard sur 3 et en remplissant une fiche terrain ;

• L’analyse multicritère pour la hiérarchisation des tronçons de réseaux à risque (en utilisant des paramètres comme la profondeur, le diamètre, la présence de rejet industriel, la charge roulante…).

De cette démarche résulte un programme ciblé et priorisé pour la réalisation d’un diagnostic plus poussé au moyen de l’ITV.

DIAGRAP® a permis entre 2009 et 2011 :
• L’inspection de 735 km de réseau avec les IVP ;
• De finaliser les analyses multicritères de 49 communes ;
• De diagnostiquer 2 600 km de réseaux.

En conclusion, DIAGRAP® est une méthodologie exigeante (nouveaux matériels, rigueur nécessaire dans le reporting terrain), mais structurante (mise en place de procédures de reporting, développement de liens entre le service SIG et les centres opérationnels).
Les mesures d’encrassement, l’intégration des données d’exploitation sur le SIG et DIAGRAP® vont permettre d’obtenir :
• Un programme optimisé de curage (OPEX maîtrisés) ;
• Un programme ciblé de travaux de renouvellement et de réhabilitation (CAPEX maîtrisé) ;

Le système de Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)

Le système est en phase de préparation conjointement avec la mise en place de l’ordonnancement. Ces 2 outils vont permettre de piloter de manière précise et proactive les interventions sur nos installations.

Les traitements tertiaires

Ces traitements voient le jour sur les nouveaux projets et les extensions de sites existants. Ces techniques, comme la filtration sur sable, combinées à des unités de désinfection, permettent de produire une eau traitée compatible avec la réutilisation dans le domaine agricole.

  • http://www.magliecalciopocoprezzo-it.com/
  • http://www.fotballdraktersport.com/
  • http://www.xn--taniekoszulkipikarskie-6wd.com/